INTERNATIONAL MILITARY MUSIC SOCIETY

Branche française

Slide Down Menu HTML Css3Menu.com

Fanfare du 1er régiment de chasseurs


Composée d'une trentaine de musiciens, la fanfare d'infanterie du Régiment de marche du Tchad rythme la vie de son régiment par ses sonneries traditionnelles et sa participation au cérémonial militaire.

1er régiment de chasseurs

Levé le 24 septembre 1651, par le marquis d’Humières, qui devient son premier mestre de camps, HUMIERES CAVALERIE prend à sa création le 22e rang parmi les régiments de cavalerie. Il se trouve engagé d’emblée en Flandres, en Picardie et en Champagne. De 1661 à 1788, le régiment se distingue dans de nombreuses batailles partout en Europe. Il prend, en 1733, l’appellation CONTI CAVALERIE. Par ordonnance royale du 17 mars 1788, il devient le régiment de chasseurs d’Alsace. 

En 1792, le régiment se distingue à la bataille de Valmy. Il participe ensuite aux principales campagnes de l’Empire : il se couvre de gloire à Austerlitz, Auerstedt, Wagram, La Moskova, et à Waterloo où il perd quatorze officiers. Il se distingue tout particulièrement à Rocquencourt, le 1er juillet 1815, dernière victoire de l’armée impériale sur les Prussiens. 

Il tient garnison en Algérie en 1840 puis en Italie en 1849, où il participe au siège de Rome. Il combat en Algérie et dans les confins de l’Est du Maroc. En 1870, le régiment revient trop tard en métropole pour participer aux opérations de l’armée du Rhin. Il prend cependant une part active dans la défense de Paris. 

Tout au long de la grande guerre, les chasseurs du 1er régiment se sont montrés « les dignes fils de Montbrun, de Kellermann et d’Exelmans. » Son étendard reçoit deux nouvelles inscriptions : "Flandres 1914" et "Picardie 1918". Le régiment reçoit également la fourragère aux couleurs de la croix de guerre 14-18 et la croix de guerre avec palme et étoile de bronze. 

En 1940, au cours de la campagne de France, engagé dans des secteurs où l’ennemi porte son effort, le régiment remplit avec panache toutes les missions qui lui sont confiées. Pendant ces combats, il perd 13 officiers, 19 sous-officiers et 211 chasseurs. Sa fidélité lui a valu un ordre de félicitation du général d’Hu-mières, ainsi qu’une proposition pour une citation à l’ordre de l’armée. Il est dissous en 1942, lors de l’invasion de la zone libre. 

Le 1er chasseurs est reconstitué le 16 mars 1945. A la liste des glorieuses batailles inscrites sur son étendard, les chasseurs du régiment ajouteront : Indochine 1946-1954. Au cours de cette campagne, quatre citations à l'ordre de l'armée donnent au régiment le droit d'arborer la fourragère aux couleurs de la Médaille militaire avec olive des T.O.E. Seul régiment de cavalerie engagé à Diên Biên Phu, ces 57 jours d’âpres com-bats marquent le début de son engagement dans les conflits modernes. 

Dissous en mars 1956, à son retour d’Indochine, le 1er régiment de chasseurs est reconstitué en Algérie le 1er septembre 1956. Il y gagne une nouvelle inscription sur son étendard. 

En 1964, après 18 ans de campagne outre-mer, il rentre en France et tient garnison à Montbéliard où il restera jusqu’en 1969, date à laquelle il prendra ses quartiers à Phalsbourg jusqu’à sa dissolution. Ses traditions seront reprises par le Centre de Perfectionnement et de Contrôle de l’Instruction au Tir de Canjuers. 

Il est transféré à Thierville sur Meuse le 1er janvier 1998, en constituant un groupe d’escadrons au sein du 1er-2e régiment de chasseurs. 

Le 1er aout 2009, il reprend l’appellation unique de 1er régiment de chasseurs. Équipé de Leclerc depuis 2005, il a participé à toutes les opérations extérieures engageant l’armée de Terre, notamment au Kosovo, au Liban, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan et au Mali. 

Le 1er régiment de chasseurs appartient à la 7e brigade blindée de Besançon. 

Implantation

Au cœur de la Lorraine, le régiment se situe à Thierville-sur-Meuse (garnison de Verdun). Ce lieu synonyme de la plus grande bataille du 20e siècle, sacré capitale mondiale de la paix, est à 65 km de Metz, 110 km de Nancy et à environ 1 heure du Luxembourg et de la Belgique. 

Mission

Le 1er régiment de Chasseurs est un régiment de blindés dont le matériel majeur est le char Leclerc. Toujours engagé dans un cadre interarmes, il possède et combine en permanence puissance de feu, mobilité et protection. Ses maîtres mots sont polyvalence et réversibilité. Ceci en servant sur Leclerc (comme au Liban), mais aussi sur AMX10RC (comme en Afghanistan), ou bien sur Sagaie (comme en Côte d'Ivoire ou au Tchad) ou encore sur VAB ou VBL (comme au Mali, en Afghanistan ou au Kosovo). 

Ces dix dernières années, les chasseurs de Conti Cavalerie ont été projetés sur plus de 40 théâtres d’opérations extérieures, notamment en Afghanistan et au Mali. 

Composition

Le 1er régiment de chasseurs est composé de 760 hommes et femmes et peut aligner au combat 51 chars Leclerc. 

Dans le cadre de la montée en puissance de la force opérationnelle terrestre, un nouvel escadron a été créé le 15 janvier 2016, portant à six le nombre d’unités élémentaires : un escadron de commandement et de logistique, trois escadrons de chars, deux escadrons de reconnaissance et d’intervention (ERI), et un escadron de réserve. 

  • Les escadrons de chars, rassemblant chacun 113 chasseurs, sont équipés de 17 Leclerc et 18 véhicules blindés légers (VBL) ;
  • Les ERI, quant à eux, regroupent 117 chasseurs et alignent 34 VBL dont 16 sont équipés de missiles MILAN ;
  • Enfin, le 5e escadron est une unité de réserve qui regroupe environ 150 cadres et militaires du rang de réserve employés en renfort des unités d’active en particulier dans le cadre des missions intérieures. 

Matériel

60 chars Leclerc, 3 VAB PC, 5 VABSAN, 94 VBL, dont 4 équipés de missile Anti Char MILAN, dont 19 VBLL, 110 PL, 1 PEB, 50 VLTT P4, 200 x LUCIE, 16 x VECTOR, 16 x SOPHIE, 40 x UGO, 8 ZODIACS. 

Formation - emploi

  • Formation initiale du combattant au Centre de Formation Initiale Militaire – CFIM Nord de Verdun appartenant à la 7e BB et situé au régiment. (durée : 13 semaines) ;
  • A partir du 3e mois de service : affectation en escadron pour suivre la formation de spécialité (durée : 2 à 8 semaines selon l'emploi : pilote, tireur, secrétaire, mécanicien, transmetteur, cuisinier) ;
  • Formation à la conduite automobile (durée : 2 semaines suivant l'emploi) ;
  • Formation au secourisme (durée : 1 semaine).

Les Opérations à venir 

L’ensemble du régiment doit être déployé à partir d’octobre 2016 pour armer : 

  • l’état-major tactique, l’unité de commandement et de logistique et les deux sous-groupements blindés du GTIA Est de l’opération BARKAHANE (Niger / Tchad); 
  • les deux pelotons blindés du GTIA Ouest de l’opération BARKHANE (Mali); 
  • le sous groupement blindé de l’opération SANGARIS (République Centrafricaine); 
  • l’escadron d’éclairage de la Force Commander Reserve dans le cadre de l’opération DAMAN (Liban). 

 

Adhésion | Calendrier | Contact | Recrutement |   Liens | Armée de terre | Gendarmerie nationale | Marine nationale |
| Police nationale | Armée de l’air | Président IMMSIMMS international |